Hugo Livet : Passage

Skills: Commissariats d'expositions, Préfaces d'expositions
Hugo Livet, Entre-temps, argile rouge, dimensions variables, installation au centre Jean Wagner (Mulhouse), 2014

Hugo Livet, Entre-temps, argile rouge, dimensions variables, installation au centre Jean Wagner (Mulhouse), 2014

La démarche plastique d’Hugo Livet est singulière et mystérieuse. Ses œuvres habitent l’espace mais jamais ne s’imposent ; c’est un travail de la suggestion. En effet, il est, dans le rapport à l’œuvre, plus question de la sensation et de l’observation que du visible à proprement parler. Son œuvre est tout à la fois marquée par la récurrence et la diversité des formes que l’artiste rejoue et réinvente inlassablement. Hugo Livet interroge la matière, l’espace et la temporalité dans lesquels les œuvres s’inscrivent ; il s’agit, pour lui, d’un travail en mouvement qui se redéfinit sans cesse. Pour cette exposition, une fois n’est pas coutume, l’artiste utilise de la couleur dans les œuvres qu’il présente.

Dans l’espace vaste et saturé en couleurs de l’Origami, les œuvres d’Hugo Livet apparaissent en filigrane. Poétiques et quasi méditatives, ces œuvres se laissent contempler par un visiteur aux aguets perdu dans ce dédale de couloirs. À lui donc d’y prendre garde et de prendre le temps de les observer, de relever les infimes détails et de se laisser envahir. Se laisser envahir par les formes, les lignes et les matériaux qui entrent en résonance avec ce bâtiment si spécifique. Déambuler pour mieux les approcher et voir ainsi les détails de ce minutieux travail. Passer à coté… et sans doute y revenir.

Au mur des couloirs voire dans le Passage… Là, les œuvres prennent place comme semées par l’artiste sans doute pour nous perdre davantage.

Anne-Sophie Miclo, avril 2014

http://www.hugolivet.com/